Vers la fin des consoles de jeu...

Ci dessous un article du site overgame.com qui explique la futur évolution des consoles de jeu:

    Selon un ex-responsable Xbox, les consoles de jeu telles que nous les connaissons sont amenées à disparaître. Une théorie peut-être pas si farfelue que ça alors que les machines actuelles font de moins en moins de distinction entre activités ludiques, vidéo et musique. "Je pense que les machines de jeu dédiées, c'est-à-dire les consoles de salon et portables, vont disparaître d'ici les 5 à 10 prochaines années," a ainsi déclaré Sandy Duncan dans une interview accordée à That Videogame Blog. Le responsable a un peu d'expérience dans le domaine : il a occupé la fonction de vice-président de la fameuse division divertissement de Microsoft Europe de 2000 à 2003 et supervisé l'activité Xbox sur le territoire. Il est actuellement président de Yoyo Games, un portail dédié au jeu casual qu'il a également cofondé. "C'est un business model très risqué et les coûts associés à la création de nouvelles architectures sont incroyablement élevés (Microsoft a perdu des milliards de dollars avec la Xbox), ajoute-t-il.
     [En même temps,] on assiste à une convergence claire de la part d'autres types d'appareils audio-visuels. Il n'y a par exemple pas une différence énorme entre certains magnétoscopes numériques et une Xbox 360." Une telle déclaration a de quoi faire bondir – et elle est d'ailleurs déjà largement débattue dans les forums et les sections commentaires. Pourtant, les "machines de jeu dédiées" dont Duncan parle sont, effectivement, d'ores et déjà en train de disparaître. La Xbox 360, ainsi, propose depuis plusieurs mois de la vidéo à la demande, une offre qui pourrait prochainement exploser via un partenariat possible avec Netflix, leader américain de la location à domicile, en attendant les fonctionnalités promises d'IPTV et de magnétoscope numérique.
    Sony aussi a un service de vidéo en ligne dans ses cartons mais, pour le moment, le constructeur savoure la victoire récente de son format Blu-Ray sur le concurrent HD-DVD, gagnée en partie grâce à la présence d'un lecteur de films haute définition haut de gamme dans la Playstation 3. Quant à la PSP, elle fait désormais figure de véritable couteau suisse multimédia, faisant office de machine de jeu, bien sûr, mais aussi de lecteur MP3, de lecteur vidéo et, depuis peu, de téléphone via le service Skype. Duncan n'est par ailleurs pas le seul à avoir formulé cette opinion. Il y a quelques jours seulement, un analyste interrogé par le magazine Next Generation estimait que le succès actuel de la Wii, moins puissante que ses concurrentes mais également beaucoup moins chère, pourrait bouleverser la donne lors de la prochaine génération de machines. "[…]
    On attendra des consoles qu'elles soient moins chères [et] il est tout à fait possible que la PS3 soit la dernière machine haut de gamme que nous verrons, spéculait-il. D'ici cinq ans, je pense qu'il va être très difficile pour les consoles de salon de concurrencer les PC, ou pour les consoles portables de concurrencer la prochaine génération de téléphones cellulaires. Il est possible que les plateformes du prochain cycle ne soient même pas des consoles mais des logiciels distribués via le réseau à des appareils convergents." Ou bien à cette fameuse console unique dont Denis Dyack – et quelques autres – rêvent ?