Au Brésil on aime le foot mais pas les jeux vidéos...

Publié le par play-game

    Suite au vote effectué octobre 2007 concernant une loi contre la violence dans les jeux vidéo et la subversion de l'ordre public, le gouvernement brésilien vient d'interdire plusieurs jeux à la vente, parmi lesquels Everquest et Counter Strike. Puisque ces jeux sont censés constituer une "attaque contre l'état de droit et la sécurité publique" car ils incitent à la violence et  crée un effet de dépendance chez le joueur. Tous les revendeurs sont censés retirés ces jeux sous peines d'une importante amende.

Commenter cet article